Et pourtant, ce n'est pas du Roquefort !

Du Munster au cumin tout au plus...

Après avoir pris possession de l'appartement que nous avons pris en location (jamais eu une location avec autant de matériel disponible) nous faisons une petite descente à l'Intermarché le plus proche, de quoi tenir le weekend.

À la caisse du magasin, nous suivons un individu accompagné d'un marmot. Contrairement à joye, il n'a pas de caddie et dépose sur le tapis quelques articles de toilette pour bébé.

Au moment de régler ses achats, le gaillard sort de sa poche des bons d'achat (me demandez pas comment il les a eu). La caissière lui annonce que le montant de ses achats ne couvre pas la valeur des bons et que ceux-ci ne peuvent être convertis qu'en marchandises. "Reprenez un des bons et réglez le solde en liquide, vous utiliserez le bon une prochaine fois", lui propose-t-elle.

"Je n'ai ni liquide ni carte bancaire", répond l'individu, "mais ne vous inquiétez pas, je vais aller chercher des lingettes pour faire le compte" et il repart vers les rayons. La caissière considère le cortège de nos propres achats et susurre "Je n'aurai pas le temps de scanner tout ça avant son retour, veuillez patienter un peu, s'il vous plaît."

Au bout d'un moment, le gaillard revient et dépose son appoint de marchandises sur le tapis. Calcul laborieux de la part de la préposée confirmant, si besoin était, que les Mousquetaires n'engagent pas de docteurs en math comme caissières et la sentence tombe : "Il manque trente-cinq cents maintenant !"

Le mec réempoigne le paquet et déclare qu'il va bien trouver un article qui fera le compte juste.

Comme il n'a pas vraiment une tête à sortir d'une HEC, un doute me saisit en même temps que se précise mon besoin de faire pipi. J'ai donc allongé les trente-cinq centimes pour débloquer la situation.

Bon, il ne sort peut-être pas d'une HEC, mais il est doué : il s'est quand même fait, l'air de rien, un peu de "poen" sur mon dos!