Entre nous

03 mars 2021

Certitude

 
Il en faut n'est-ce pas ?

Eh bien je viens de m'en découvrir une :

Je ne m'inscrirai jamais à "Questions pour un Champion".

Je viens de voir un candidat y gagner... un bouquin sur Marcel !


Posté par Walrus à 18:31 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :


02 mars 2021

Le javanais c'est du gâteau !

 
Vous vous souvenez de mon billet d'hier ?

Non ? Pas grave, les petits trous devaient être de mémoire, je vous comprends, moi aussi j'entame mon  Alzheimer...

Donc, à propos du "beau" Serge, y a un truc qui m'a toujours (enfin, depuis 1963) inquiété dans sa Javanaise...

On pourrait imaginer qu'il nous parle de java, mais c'est pas du tout le rythme, faites-moi confiance, la java, j'ai pratiqué. Et les deux versions encore !

Celle "collés-serrés" avec mains aux fesses, pour bistrots encombrés autant qu'enfumés et celle "en déroulé", réservée aux endroits plus spacieux.

Donc, cette javanaise, c'est pas la java.

À mon avis, ce serait plutôt une sorte de valse lente (aussi dite "anglaise").

La valse aussi j'ai pratiqué ! Musette ou "classique", c'est facile : on se balance au rythme des temps forts et on efface un pied sur le temps intermédiaire. Ben oui, je peux le faire dans les deux sens, vous pas ?

Pour la version lente, j'ai jamais compris à quel moment il fallait "promener" entre deux rotations, faut pas trop me demander, après tout, je ne suis (enfin, je n'étais) qu'un danseur obligé, pas un fondu comme mon cousin Franz, pratiquant la danse de salon.

Bref, les filles, comptez pas sur moi pour vous entraîner au rythme de la javanaise !


 

Posté par Walrus à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 mars 2021

Des petits trous

 
Ça fait tout le weekend que sur les chaînes télé et même radio on ne voit et n'entend plus que Gainsbourg.

Même Nicolas Blanmont, plutôt spécialisé opéra, nous détaille sur la première chaîne radio de la RTBF les emprunts que le gaillard a faits aux musiciens "classiques" (Mozart, Chopin, Grieg, j'en passe et de meilleurs (si Adrienne, on trouve mieux que Mozart...)) pour servir de mélodies à ses chansons !

Y  serait pas mort des fois ?

Mais non, pas Blanmont, Gainsbourg !

Quoi ?

Depuis trente ans !

Et c'est maintenant qu'ils le disent ?

Ça a dû m'échapper à l'époque...

Faut dire que j'aimais bien Gainsbourg mais nettement moins Gainsbarre.

Quoi ?

J'ai bien le droit de préférer "Le Poinçonneur des Lilas" à  "I want to fuck you", non ?

Enfin.. ça m'a quand même fait plaisir de le réentendre susurrer "La laideur a ceci de supérieur à la beauté qu'elle ne disparaît pas avec le temps."


Posté par Walrus à 11:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

18 février 2021

Roulette russe

 
Pris d'un remords soudain d'avoir si longtemps négligé l'œuvre d'un des géants de la littérature européenne, j'ai décidé de lire "Les Frères Karamazov".

Mal m'en a pris !

Première surprise : le machin annonce quand même huit-cent-quatre-vingts pages, on n'est pas sortis de l'auberge russe, je crains que l'auteur se soit pris pour Marcel !

Deuxième comme dite plus haut : j'apprends d'emblée que ces frères étaient trois, en parfaite contradiction avec ce que m'avait patiemment enseigné un de mes maîtres en matière littéraire, j'ai nommé Pierre Perret, lequel m'a toujours bonni qu'ils étaient deux :

Troisièmement, mais là, ce n'est pas vraiment une surprise : ce n'est pas cette lecture qui va approfondir ma compréhension de l'âme russe, bien au contraire, même si en lecteur assidu de ce blog vous savez déjà que j'ai eu un oncle russe : Constantin Astakhov (Константин Астакоф).

astakhovMarrant quand on sait que l'alphabet cyrillique est une création de Cyrille, autre nom de Constantin le philosophe, et de son frère Méthode.

Bon, c'est pas tout ça, je dois vous laisser, il me reste cinq-cent-cinquante-trois pages à tirer !

Je me demande si j'irai jusqu'au bout...


Posté par Walrus à 11:14 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 février 2021

Hep taxi !

 
Depuis bientôt quatre semaines, j'ai repris mon ancien métier !

Mais non, pas chimiste ! D'ailleurs, en dehors de mes études, j'ai jamais vraiment fait de chimie, comptez pas sur moi pour la synthèse du LSD (par ailleurs assez délicate, rapport à sa sensibilité à l'oxygène et aux UV).

Avec le covid et l'allergie de ma fille aux transports en commun (ne vous méprenez pas sur le genre de transports), j'ai repris mes activités de taximan honoraire et je reconduis chaque soir chez elle ou au manège depuis qu'elle a repris ses activités à la Ferme Nos Pilifs, ma petite(bien qu'elle soit aussi grande que moi)-fille Louise. L'autre a sa propre voiture et se transporte toute seule à ses divers stages de kinésithérapie (pour l'instant à l'hôpital de Nivelles).

C'est sa mère qui se charge de la conduire le matin avant d'entamer sa journée à la Commission Européenne (en télétravail of course).

Non, ça ne me fait pas ch... , s'il y a bien une chose que j'aime, c'est conduire !

Et ça me rappelle les jours heureux où je faisais transport scolaire.

Deux petits exemples ?

http://presquentrenous.canalblog.com/archives/2008/11/21/11461242.html

http://presquentrenous.canalblog.com/archives/2008/03/24/8435802.html

 

Posté par Walrus à 14:07 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :


05 février 2021

Oui, encore la BD

 
Lorsque je sors du lit ce matin (il faut que je sois avant 7:00 dans la salle de bain pour y récupérer un sourire "peps aux  fausses dents" digne de Joe Biden), la radio diffuse la chanson de Jhonny où ce dernier répond à l'attaque verbale d'Antoine dans ses élucubrations ("On verrait des avions dans les couloirs du métro et Johnny Halliday en cage à Medrano").

Tout à fait entre nous (comme le spécifie le titre de ce blog), c'est pas très malin de ressusciter Gandhi pour se gausser de ceux qui espèrent changer le monde assis sur leur derrière avec les bras croisés, puisque c'est précisément ce que prônait le dit Mahatma dans sa campagne de désobéissance civile.

Cette amusante querelle m'a fait souvenir d'un album de Roba et Vicq : "La Ribambelle aux Galopingos" où la tribu des autochtones est constituée de sosies d'Antoine pavarlavant le javanais.

ribambellecouv04a

L'histoire originale était parue dans Spirou en 1968.

Quelle belle époque quand même, je suis content de l'avoir vécue, malgré les pavés de mai...


Posté par Walrus à 11:05 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 janvier 2021

Jijé

 

Je sens que vous n'allez pas me croire, mais je suis né la même année que Don Bosco !

... L'album de Jijé bien sûr, pas son personnage principal.

Joseph Gillain, ce grand dessinateur, a accompagné toute mon enfance et mon adolescence.

Quand j'habitais encore Montignies-sur-Sambre, j'ai suivi avec passion la parution hebdomadaire dans le Journal de Spirou des épisodes de la vie de Baden Powell. Je me rappelle qu'on l'y voyait même jouer au polo en Inde  avec Winston Churchill (en spectateur, vous connaissez sa devise...).

Le Journal de Spirou, dénommé plus tard Spirou, je lui ai été fidèle jusque bien après mon mariage, je le préférais de loin au Journal de Tintin, la ligne claire, c'est pas trop mon truc et l'école Franquin et consorts à Marcinelle, c'est de ma région natale . Aujourd'hui, je le feuillète encore de temps à autre (Émilie y est abonnée) mais je n'aime pas trop les dessinateurs d'aujourd'hui.

Pour revenir à Jijé, il en a produit des BD ! En même temps que la biographie de B-P, il faisait paraître les aventures de Blondin et Cirage (devinez lequel est blanc et lequel est noir). Une de leurs aventures avait un titre qui ferait fureur aujourd'hui : "Le Nègre blanc". C'est lui aussi qui a dessiné Spirou et Fantasio après Rob Well et avant Franquin. Il  a créé Jean Valhardi et Jerry Spring et, chez Pilote dessiné Tanguy et Laverdure.

Bah, tout ça c'est du passé ! Qui dessine encore aujourd'hui ?

Bon, ben, la nostalgie c'est bien, mais faudrait peut-être vivre avec son temps, je crois que je vais me mettre à L'Arabe du Futur !

838_planche_sattouf


Posté par Walrus à 12:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

26 janvier 2021

T'as connu Rosalie ?

 
J'allais dire "à mon réveil", mais comme j'en ai trois ou quatre par nuit, je dirai à mon lever, ce matin, une chanson me tournait dans la tête :

Je suis né pendant la deuxième guerre mondiale et pourtant, je connais encore par cœur à force de l'avoir entendue cette chanson qui date de la première ! Mieux, je me souvenais d'un couplet où il était question d'une "payse qui nous attend et que l'on épousera" qui ne figurait pas dans la version originale mais que j'ai fini par retrouver, un truc assez croquignolet.

Ensuite je me suis souvenu d'une chanson de Trenet qui s'inquiétait de ce qu'avait pu devenir cette Madelon.

Et le premier qui me fait remarquer que Madelon est un diminutif de Madeleine et me parle de Marcel et de ses souvenirs, je lui fais faire connaissance avec Rosalie et je le balance dans une tranchée pour faire un exemple !

Posté par Walrus à 17:19 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

22 janvier 2021

Piégé !

 
Le titre disait : "Et l'évolution créa la femme".

Intrigué, j'ai décidé de le lire.

Et ça commençait fort : rien que dans le chapitre d'introduction, j'ai dégoté quelques termes choisis : éthologie, paléoanthropologie, phylogénétique, uxoricide, épistémologie, monophylétique, apophatique, tautologie, ontogénèse, heuristique, anisogamie, eusocialité.

Et il y en a, aux Défis du samedi, qui trouvent que je suis compliqué !

Remarquez que ce n'était pas très malin de ma part non plus : les éditions Odile Jacob ne sont pas précisément réputées pour leurs romans à l'eau de rose.

Par bonheur, dans ce bouquin de 415 pages, l'auteur nous dévoile la conclusion de l'ouvrage dès la quatorzième :

"Alors dévoilons d'entrée la conclusion de cet essai : les causes principales du malheur des femmes sont d'ordre culturel. Le pire ennemi de la femme, c'est l'homme."

Bon, ben je vais peut-être pas tout lire, j'ai déjà donné avec Marcel !

picq2


Posté par Walrus à 11:19 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,

18 janvier 2021

Tiens tiens...

 
Vous vous rappelez qu'hier, Musique3 avait consacré une émission à Philip Glass...

Figurez-vous que, le soir même, la chaîne télé Stingray CLASSICA (une chaîne musicale néerlando-flamande) donnait un concerto pour deux pianos du même compositeur.

Je n'en ai vu que quelques images parce que quand mon épouse passe sur cette chaîne, c'est l'heure où je vais me coucher.

J'ai quand même eu le temps de voir que l'orchestre (de Paris) était dirigé par Jaap van Zweden (traduction littérale "Jacques ou Jacob de Suède", bien qu'il soit néerlandais) et que les deux pianistes (les sœurs Labèque) portaient des robes similaires, l'une en blanc, l'autre en noir.

Côté son (j'en jouis plus longtemps car il parvient jusqu'à mon oreille - droite, la gauche je suis couché dessus - même dans mon lit) on y retrouvait encore cette propension à la répétition caractéristique de l'auteur mais moins marquée que dans ses œuvres habituellement passées sur les ondes.

Cette coïncidence d'intérêt pour ce compositeur m'a un brin interpelé, aussi suis-je allé vérifier sur le net. Mais non, Philip Glass ne venait pas de décéder et son anniversaire est le 31 janvier, c'était donc fortuit.

Quoi ?

Un petit extrait ?

C'est vous qui l'aurez voulu hein !

 


Posté par Walrus à 11:59 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :