14 avril 2019

Passus, et sepultus est


Chaque dimanche, en même temps que le pistolet et le croissant de son petit-déjeuner, je ramène à mon épouse "7 dimanche", un petit journal gratuit disponible dans les boulangeries.

Aujourd'hui, tandis que je dispute mes tortillons au chien, j'aperçois un des titres de la feuille de chou en question (oui, je lis très facilement à l'envers) : "Hubert est mort !"

Ma femme semble, elle, concentrée sur un article de la page opposée. Je lui répète donc la phrase à haute voix pour attirer son attention sur cette nouvelle de première importance : "Hubert est mort !"

Mais, me dit-elle, ce n'est pas le Hubert d' "On n'est pas des pigeons".

Dans cette émission de la RTBF, le Hubert dont elle parle fait à chaque occasion possible la publicité du bicarbonate de soude, un produit, dit-il, à tout faire dans la maison, à croire qu'il est sponsorisé par Solvay (une société chimique belge aux reins apparemment solides : j'y ai sévi quarante ans et elle est toujours là). Mais je m'égare...

Bien sûr que ce n'est pas lui, lui réponds-je, c'est ce comique qui avait une émission qui faisait un tabac monstre sur Europe 1.

C'était la grande époque de la modulation d'amplitude, celle des postes de radio avec bouton de syntonisation (accompagné ou non d'un "œil magique") qu'il fallait manipuler avec délicatesse pour obtenir un signal stable.

Et ce Hubert aujourd'hui défunt avait eu une idée farfelue, ou géniale, c'est à vous de voir : il avait déclaré sur antenne "Puisque vous n'écoutez jamais que notre station, vous n'avez plus besoin du bouton de réglage de votre radio, envoyez-le nous !"

Le comble, c'est qu'il en avait reçu des tas.

Personnellement, je ne l'écoutais pas trop, mais je me rappelle que dans le générique de son émission, on entendait la voix de Mistinguett déclarer "Mais c'est la voix d'Hubert, y a pas d'erreur !"

Vous connaissez Mistinguett ? Non ? Quelle erreur ! Je vous arrange ça...


Posté par Walrus à 12:14 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,