24 janvier 2018

À la queue leu leu

 

Ce matin, après avoir déposé mon épouse chez son kiné, je me rends au magasin Delhaize voisin et j'y achète deux fascicules de mots fléchés, faut bien que je m'occupe pendant sa séance qui étonnamment dure rarement moins d'une heure et demie.

Comme je ne voulais acheter que ces articles, je n'ai pas utilisé le système de self-scanning et je me dirige vers une caisse classique où un client achève de ranger ses achats dans son sac et paie sa note.

Je dépose mes articles sur le tapis-roulant et... rien ne se passe !

La caissière et le mec en question continuent calmement la conversation qu'ils avaient entamée.

Cette conversation tourne autour de l'informatisation généralisée et des emplois perdus qui en résultent. Les deux participants font un relevé qu'ils tentent exhaustif des domaines d'actvité frappés par le phénomène et pour chacun donnent des exemples : plus de receveurs ni de contrôleurs sur les trams et les bus, plus de caissiers dans les banques, plus de vendeuses dans les magasins, plus de guichetiers dans les gares, etc, etc. Je ne sais plus quand ils ont bifurqué vers la construction et les ouvriers importés puis vers ces jeunes qui ne veulent plus travailler parce qu'il faut se lever à quatre heures.

Je suis resté impassible pendant toute leur conversation.

C'est la môme arrivée derrière moi qui a lancé "Heureusement que Delhaize paie encore des caissières à faire passer le temps aux retraités!"

Et le gusse a remballé son accent liégeois pour se diriger vers la sortie.

Dommage, j'avais encore une heure à tirer avant que ma femme sorte de chez son kiné !

Bah, je suis allé voir Marlies, ma pharmacienne favorite, elle adore quand je la fais rire, ça n'a pas raté.

Quoi ?

Non, il n'y avait personne après moi.


Posté par Walrus à 17:58 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 novembre 2017

Des années que ça dure !

 

Un jour où j'accompagnais mon épouse à son magasin de tissus préféré (en vue de la réalisation d'un quelconque déguisement pour une de nos petites-filles, ou les deux et peut-être même leur cheval), elle tombe en arrêt devant un rouleau de toile plastifiée dont la tonalité générale et les motifs amusants lui ont tapé dans l'œil.

Elle en achète donc le métrage utile à couvrir la table de la salle de séjour (living pour les Belges).

Comme nous occupons toujours les mêmes places à table lorsque nous ne sommes que nous deux, à chaque repas, j'ai le même morceau de nappe sous les yeux :

P1090192

Si bien qu'à chaque repas quand je lis "Daube Provençale", inmanquablement je pense "Plus belle la vie" !

Et ça me déprime...


Posté par Walrus à 10:13 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

21 novembre 2017

Incivilité

 

Elle s'énervait en me racontant combien dans les rues aujourd'hui les filles étaient en butte à des comportements machistes.

Mais elle a dû s'interrompre :

Son smartphone l'a sifflée !

 


Posté par Walrus à 17:45 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mars 2017

C'est bientôt l'été !

 

Il est dix heures bien sonnées au domaine des Trois Fontaines.

Contrairement aux jours précédents, les pâquerettes n'ont pas encore déployé leur corolle.

paq

 

... Les gusses de Natuur en Bos ont dû oublier de les avertir du changement d'heure !


Posté par Walrus à 11:36 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

26 décembre 2016

Excusez-moi, ça m'a échappé

Ben ouais, je ne sais déjà plus comment ça m'est venu, mais dès que j'ai eu créé le blog, j'ai su que j'avais fait une erreur.

Et ça n'a pas raté : trois jours à peine et ça me fait déjà ch... !

 

366


Posté par Walrus à 15:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,


09 novembre 2016

Mouarf !

 

Bon, ben faut bien que j'y aille comme tout un chacun de ma petite trumpitude.

Je me marre !

Pas parce que les Américains héritent de Donald comme président, c'est bien fait pour eux, n'avaient qu'à pas aller voir Disneyworld.

Pas parce que les deux camps ont misé sur le mauvais candidat : les démocrates sur une des femmes les plus détestées des Uesses, les républicains sur un mec avec qui ils n'ont pas fini de suer vu qu'il ne partage même pas leurs idées de base.

Pas parce qu'on ne parle plus que de ça, même moi.

Non, je me marre parce qu'une fois de plus, les journalistes "spécialisés" soutenus par les instituts de sondage qu'ils paient cher et vilain et dont on se demande comment ils établissent leur "échantillon représentatif" n'ont absolument rien vu venir.

Je me marre mais je ne suis pas inquiet : ils trouveront certainement comme toujours une très bonne explication à leur gourance !

 

PS : si ça peu aider, je connais personnellement une charmante infirmière pour les mains expertes de laquelle le sondage n'a pas de secrets.


Posté par Walrus à 11:12 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags :

13 mai 2015

Ultra brève (des fois que vous ne vous inquiéteriez pas des catégories de ce blog)

Depuis que mon épouse consulte une orthopédiste, mon genou va nettement mieux.

genou


Posté par Walrus à 08:40 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

25 avril 2015

Tête de Turc

Un des rédacteurs du Vif se fend d'un raccourci aussi suggestif qu'audacieux pour le titre d'un de ses billets sur le site de l'hebdomadaire :

Erevan

Qu'on rende hommage à ses victimes, admettons, mais au génocide lui-même...

Mais que fait donc le MRAX ?


Posté par Walrus à 18:29 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 janvier 2015

Y a quand même des mecs qui savent parler aux femmes

 

J'ai rencontré les Filles de La Rochelle. Vous savez, celles qu'ont armé un bâtiment...

 

Les filles de La Rochelle

 Elles ne savaient pas que c'était une galère.


Posté par Walrus à 09:59 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

18 janvier 2015

À l'ouest rien de nouveau...

Le Grand Chef Blanc  - excusez-moi, je me laisse emporter par le souffle épique des westerns de mon enfance où, lors des négociations avec les féroces Peaux-Rouges (toujours roulés dans la combine), c'est ainsi qu'on désignait le président des États-Unis d'Amérique -  le grand chef blanc actuel donc, conseille à l'Europe de mieux intégrer sa communauté musulmane.

Et de donner l'exemple de son grand pays où, je cite : "la population musulmane n'a pas de problème à se sentir américaine".

Faut dire qu'aux Uesses, la population musulmane atteint 0,8 % de la population totale alors que la proportion en est dix fois supérieure dans mon pays et trente fois dans sa région capitale où j'ai le bonheur de vivre. Ajouter aussi que les frontières US, contrairement aux nôtres (voies terrestres obligent), sont solidement cadenassées.

Je suppose qu'il est allé chercher son appréciation mesurée auprès du NOI (Nation of Islam, des Black Muslims), l'exemple même de l'intégration.

Et puis, est-ce que nous le félicitons, nous, de ce grand progrès réalisé pour les droits civiques qui consiste à avoir substitué au lynchage de nègres par le Ku Klux Klan le meurtre de noirs par la police ? Même s'il nous faut convenir que c'est un peu plus politiquement correct.

Et à propos... des nouvelles de Guantanamo ? ça ferme bientôt ?

Sacré Hussein, va !


Posté par Walrus à 19:17 - - Commentaires [14] - Permalien [#]