Bon, ben faut bien que j'y aille comme tout un chacun de ma petite trumpitude.

Je me marre !

Pas parce que les Américains héritent de Donald comme président, c'est bien fait pour eux, n'avaient qu'à pas aller voir Disneyworld.

Pas parce que les deux camps ont misé sur le mauvais candidat : les démocrates sur une des femmes les plus détestées des Uesses, les républicains sur un mec avec qui ils n'ont pas fini de suer vu qu'il ne partage même pas leurs idées de base.

Pas parce qu'on ne parle plus que de ça, même moi.

Non, je me marre parce qu'une fois de plus, les journalistes "spécialisés" soutenus par les instituts de sondage qu'ils paient cher et vilain et dont on se demande comment ils établissent leur "échantillon représentatif" n'ont absolument rien vu venir.

Je me marre mais je ne suis pas inquiet : ils trouveront certainement comme toujours une très bonne explication à leur gourance !

 

PS : si ça peu aider, je connais personnellement une charmante infirmière pour les mains expertes de laquelle le sondage n'a pas de secrets.