La route départementale numéro 3 traverse Saint-Valéry-sur-Somme, elle est à sens unique et sa chaussée de circulation peine à donner passage à une voiture tant elle est étroite.

Aussi dois-je patienter derrière la camionnette du "Fourni de Paul" qui barre toute la largeur du trottoir en attendant que le flux des voitures se suivant à la queue-leu-leu se tarisse.

Au moment où je peux enfin contourner le véhicule sans risquer de me faire renverser, je tombe nez à nez avec une dame qui effectue la même manœuvre dans l'autre sens.

Elle râle à (très) haute voix : "Nom de Dieu, qué bordel ici !"

Je m'apprète à l'approuver chaleureusement en lançant l'anathème contre les imbéciles qui croient dur comme fer qu'ils peuvent abandonner leur véhicule n'importe où, lorsqu'elle ouvre la porte de la camionnette et grimpe à l'intérieur.

J'ai rien dit, je suis courageux mais pas téméraire, un pain est si vite perdu !