Depuis ce matin, j'essaie de me connecter au blog de notre chère Adrienne afin de me plonger avec délices  dans la lecture de son billet quotidien.

Peine perdue, le machin m'envoie un message "La connexion a été réinitialisée" et suggère à la suite de ce titre, comme toujours sibyllin, que le serveur ad hoc est sans doute momentanément indisponible.

Si ça en restait là, ce ne serait pas trop grave (en dehors de la crise de manque générée par mon addiction au blog de la charmante dame). Mais non ! Mon fournisseur d'accès prend prétexte de cette situation pour faire démarrer automatiquement sur ma bécane une application antédiluvienne destinée à tester ma connexion à l'internet.

Le comble, c'est que mon fournisseur d'accès est aussi le propriétaire du serveur hébergeant le blog de notre amie et qu'il est donc, s'il veut s'en donner la peine, parfaitement au fait de ma connexion réussie à l'internet et de l'indisponobilité du dit serveur.

Belgacom est géré par des chrétiens : leur main gauche ignore ce que fait la droite...

Belgacom