Notre amie 32Octobre est allée repêcher, pour sa dernière intervention sur le Défi du samedi, la célèbre peinture de Edward Hopper que voici :

 

32_1

Clean, aseptisé, froid, insipide, le bar donne une assez bonne idée de celle que je me fais du paradis. Et ce n'est pas celle qu'en donne John Malkovich dans son spot publicitaire en clergyman sobre se droguant au Nespresso pour tenter de résister à l'éternel ennui qui va améliorer les choses.

Comme disait l'autre : c'est long, l'éternité, surtout vers la fin...

Finalement, je suis assez satisfait qu'au terme d'une existence en grande part paradisiaque, l'enfer me soit promis. Au moins, là, on ne s'emmerdera pas !